L'innovation aide les détaillants à lutter contre les pertes

Dans un environnement ultra-concurrentiel, les gérants de commerces de détail doivent garder un œil sur l'ensemble de leur entreprise afin de trouver des moyens de réduire les coûts et d'augmenter les bénéfices. L’une de ces méthodes est la prévention des pertes - en recherchant des moyens de réduire leurs taux de "démarque". Représentant un impact mondial de 100 milliards de dollars de pertes pour le secteur de la vente de détail1, il s'agit d'un véritable problème.

 

 

Les tendances de pertes

Les pertes peuvent prendre différentes formes – du vol à l'étalage et des employés aux erreurs de stock, jusqu'à la fraude des fournisseurs. Il convient également de mentionner qu'il existe des facteurs non criminels qui influencent les pertes, comme les dommages causés par le feu dans les stocks ou bien le jet de denrées alimentaires dans un supermarché. Tout cela touche le résultat de deux manières – la perte de l’argent investit dans les produits perdus, et la perte des revenus potentiels que ceux-ci peuvent générer.

 

Malheureusement, le taux de démarque monte en flèche – il représentait 1,5% du chiffre d'affaires en Europe en 2017 2. Il y a aussi des changements dans les méthodes de la principale cause de démarque – le vol à l'étalage. La présence de "micro-gangs" bien organisés et d’outils tels que des "booster bags" pour protéger les marchandises volées des systèmes de Surveillance Électronique des Articles (SEA) aux sorties a changé la donne. Cela a conduit l'industrie à devoir repenser les actions qu'un détaillant peut entreprendre.

 

Les tendances montrent également que les méthodes traditionnelles de prévention des pertes deviennent moins efficaces. Par exemple, alors que la plupart des magasins utilisent une sorte de système de caméra CCTV pour surveiller leurs espaces, le pourcentage de magasins utilisant d'autres méthodes pour compléter cette solution augmente. L'intégration la plus courante est celle des caméras avec les systèmes SEA. D'autres détaillants utilisent également des systèmes d'alarme, et même des agents de sécurité sur place, selon les types de marchandises qu'ils vendent.

 

 

Combattre la perte

Diverses combinaisons de technologies sont disponibles pour aider les détaillants à lutter contre les pertes.

 

L'intégration de la vidéosurveillance et de SEA signifie que les images peuvent être capturées et repérées lorsque la SEA est déclenché par une étiquette de produit retirée du magasin. Cela signifie que, en plus de l'alarme sonore pour attirer l'attention, des images spécifiques peuvent être utilisées pour enregistrer le vol. Cela peut s'avérer utile et faire office de preuve à l'avenir.

Un autre scénario peut être vu à la caisse, pour garder un œil sur les actions des clients et des employés. Cela est particulièrement utile avec la montée des "caisses automatiques", par exemple dans les épiceries et les supermarchés. Des caméras intelligentes, comme la caméra panoramique IR Fisheye 12MP de Hikvision (DS-2CD63C2F-I), peuvent être placées pour surveiller l'espace de paiement. Grâce à cela, le logiciel peut comparer les articles qu'il voit sur le "panier" d'un client aux articles réellement numérisés dans le système de point de vente. Ensuite, les erreurs, accidentelles ou délibérées, peuvent être signalées.

 

Toutes les données de transaction peuvent être connectées au flux vidéo de la transaction, et être stockées.Cela signifie également qu'elles peuvent être récupérées plus tard, si un direct eur de magasin doit enquêter sur une anomalie, même des mois après qu'elle s'est produite. Ce système fournit des preuves, si cela est nécessaire pour une condamnation pour vol ou fraude. Les données peuvent également être récupérées immédiatement en cas de litige à la caisse.

 

En dehors du magasin, des caméras peuvent être programmées pour envoyer une alerte si un chariot est poussé dans la mauvaise direction, ou en dehors d'une certaine "zone" prédéfinie. Cela évite le vol de chariots (eux-mêmes un actif d'inventaire), qui peuvent également contenir des marchandises. Des fonctionnalités intelligentes utiles sur de nombreuses caméras Hikvision peuvent également être utilisées pour détecter les comportements de flânerie, ce qui peut donner à un responsable de la sécurité l’alerte d'un potentiel problème.

 

La perte peut également être ressentie lors d'un accident – par exemple lors d'un incendie dans un entrepôt. Bien entendu, cela peut également entraîner des menaces plus graves pour la sécurité des personnes. L'utilisation d'une caméra thermique intelligente (par exemple la tourelle thermique à double spectre Hikvision série DS-2TD1217 / V1) peut envoyer une alerte lorsque la température dépasse un certain niveau prédéfini. Cela signifie que les incendies peuvent être détectés avant même qu'ils ne se déclenchent réellement.

 

Toutes ces méthodes de suivi de scénario, tout en fournissant les moyens de prendre des mesures préventives, doivent être rassemblées pour être efficaces. C’est là qu’intervient un système de gestion vidéo. Un bon VMS (comme le HikCentral de Hikvision) gère toutes les informations envoyées par les caméras, alarmes, autres appareils et logiciels en un seul endroit. Cela donne aux opérateurs le pouvoir de voir ce qui se passe dans le magasin et de réagir avec les informations appropriées à toute menace potentielle. Le système peut également stocker les informations de manière à faciliter la recherche pour une récupération future.

 

Grâce à l'intelligence combinée d'un certain nombre de technologies, les agents de sécurité peuvent surveiller les activités suspectes beaucoup plus facilement, en utilisant des alertes préprogrammées pour signaler les problèmes potentiels. Cela signifie qu'il est plus facile pour eux d'attraper les voleurs et les fraudeurs. La capacité de recouper les données et le fait que les caméras comme celles de la série Hikvision Acusense sont conçues pour minimiser les fausses alarmes à l'extérieur, signifient que les gardes de sécurité ne sont pas envoyés en intervention inutilement et sont donc capables de se concentrer sur des problèmes réels.

 

Lorsque la perte atteint le résultat net d'un détaillant, ils se tournent vers des solutions plus innovantes pour riposter. Les caméras de vidéosurveillance ne sont qu'un début - l'arsenal technologique complet à leur disposition se compose désormais de SEA, d'alarmes, de fonctionnalités intelligentes, de superpositions de données, etc. Mais le véritable pouvoir réside dans l'intégration de ces technologies, faisant du responsable de la sécurité une force à prendre en compte dans la lutte contre les causes les plus courantes de démarque du commerce de détail.

 

 

1 Index Sensormatic de la Démarque Mondiale

2 “Sécurité du commerce de détail en Europe - Aller au-delà de la démarque", Crime and Tech et Universita Cattolica del Sacro Cuore.