Ce site web utilise des cookies pour stocker des informations sur votre appareil. Les cookies aident notre site web à fonctionner normalement et nous montrent comment nous pouvons améliorer votre expérience utilisateur.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez nos politique relative aux cookies et politique de confidentialité.

Contactez-Nous
La protection au service de la construction : Forward Securities s’équipe en caméras Hikvision avec détecteur infrarouge passif (PIR) pour protéger les matériaux de construction de grande valeur

 

 

En choisissant la gamme de caméras Hikvision HD Turbo avec PIR intégré, un installateur a rapidement constaté l’impact de tels équipements sur son activité. Il peut désormais surveiller et sécuriser plus efficacement les chantiers de construction et autres sites importants en dehors des heures de travail où ils sont le plus vulnérables.

 

Paul Hookings, directeur général de la société Forward Securities basée dans le Hampshire et spécialisée dans les installations de sécurité, a rencontré un problème. Son entreprise s’était bâtie une solide réputation en proposant, entre autres, des services liées à la protection de chantiers afin d’assurer la sécurité sur site des matériaux et équipements onéreux laissés sans surveillance pendant la nuit.


Selon Paul Hookings, les enceintes de chantier peuvent abriter une quantité non négligeable de matériaux de grande valeur aux yeux des voleurs. « Le gasoil, le cuivre, les outils, les câbles, les briques, les parpaings, le diesel routier, et même les portes métalliques », explique-t-il. « De jour comme de nuit, la valeur totale des ressources stockées sur site peut atteindre plusieurs milliers d’euros. »


Pour surveiller les enceintes et détecter les intrusions, Forward Securities utilisait auparavant des PIR traditionnels, aussi appelés détecteurs infrarouges passifs, pour générer une alerte lorsque le périmètre du site est franchi par un individu.


Malheureusement, les PIR n’étaient pas aussi efficaces que prévu, explique Paul Hookings.


« Sur des sites importants avec une très forte activité pendant les heures de travail, les PIR peuvent être déplacés en plein jour sans que personne ne s’en rende compte », dit-il. « La nuit tombée, les auteurs du sabotage revenaient sur place et dévalisaient les lieux, sans craindre d’être repérés par les PIR qu’ils repositionnaient correctement une fois le méfait accompli.

 

« Après de tels évènements, la société de sécurité responsable ne pouvait que se creuser la tête en essayant de comprendre où le problème résidait. »


Voilà pourquoi Paul Hookings était à la recherche d’une nouvelle solution plus efficace pour contrer ce type de sabotage et dissuader fortement les potentiels voleurs. Il apprit alors que Hikvision avait sorti une nouvelle gamme de caméra Turbo HD avec détecteur infrarouge passif intégré.


« Des équipements compacts et performants » décrit le directeur général. « Lorsque Hikvision les a apportés, je me suis séparé de nos anciens PIR indépendants. Une fois la caméra avec PIR installée et allumée, une alarme est générée si un individu entre dans son champ de vision. Si un individu recouvre l’objectif, une alarme est générée. Si un individu déplace la caméra et modifie son champ de vision, une alarme est générée. J’ai donc remplacé tous les produits que nous utilisions auparavant par des équipements Hikvision en lesquels j’ai entièrement confiance. »


La gamme de caméras HD Turbo avec PIR intégré est dotée de technologies avancées de vidéosurveillance pour améliorer la précision des alarmes et empêcher les intrusions. La vérification par vidéo des alarmes permet d’obtenir une intervention rapide du service de gardiennage.
Le détecteur infrarouge passif, intégré à la caméra, capte la lumière infrarouge émise par le corps humain et la différencie des autres sources de chaleur. Il peut être combiné à la détection de mouvement du DVR HD Turbo K Series, conçu par Hikvision, pour réduire les fausses alarmes causées par le déplacement d’une cible n’émettant pas la même lumière infrarouge qu’un être humain. En filtrant les fausses alarmes de la sorte, il est possible de réduire les coûts et l’espace de stockage utilisé, tout en améliorant l’efficacité de la recherche d’images post-évènement.


En parallèle, la caméra produit une lumière stroboscopique blanche qui fait office de signal d’avertissement pour arrêter les intrus. Outre sa fonction de dissuasion, la lumière blanche émise permet d’accroitre la luminosité dans la zone et d’améliorer la clarté des images capturées par la caméra. Lorsque l’alarme est déclenchée, la reconnaissance des suspects est facilitée, même dans des environnements extrêmement sombres comme ceux des chantiers.

Paul Hookings a certainement connu cette situation.


« Lorsqu’une alarme est déclenchée sur l’un de nos sites, nous sommes tout le temps certains que le service de gardiennage peut intervenir », explique le directeur général de Forward Securities. « Parce que la combinaison de la vidéo et de la détection IRP prouve systématiquement la présence d’intrus. Le signal confirmé est traité par le poste de contrôle, et les individus ciblés sont toujours appréhendés. »


La société Forward Securities a opté pour le modèle DS-2CE12H0T-PIRL, une caméra compacte 5 MP avec PIR intégré, également appelée « PIRL ». Ce modèle présente une résolution de 2560 x 1944 pixels, un éclairage infrarouge intelligent pouvant atteindre une distance de 20 m, et la technologie « Up The Coax » de Hikvision pour contrôler les caméras raccordées au DVR par câble coaxial, et transmettre le signal d’alarme à ce même DVR. Il est également conforme à la norme IP67 pour un usage en extérieur, ce qui le rend résistant et adapté à de nombreux types d’environnements où la présence d’une caméra est indispensable, tels que les chantiers de construction.


Pour illustrer son utilisation des caméras PIRL de Hikvision, Paul Hookings évoque l’exemple d’un certain chantier de construction dont la protection est assurée par Forward Securities à l’heure actuelle.


« Nous sécurisons l’enceinte principale du chantier, ainsi que tous les sites distants », explique-t-il. « Pour ce faire, nous utilisons six caméras PIRL, des caméras thermiques et des caméras 4K Hikvision pour les analyses. Tous les équipements sont installés sur le même serveur, les captures sont enregistrées sur un DVR hybride Hikvision, et toutes les alarmes et images sont envoyées à notre poste de contrôle.


D’autres configurations de site sont possibles, en ajoutant par exemple un avertisseur sonore pour protéger des équipements de très grande valeur.


« Nous avons un autre exemple d’utilisation de la caméra PIRL », ajoute Paul Hookings. « Si un individu, en dehors des heures d’ouverture du chantier, s’approche ou tente d’escalader la barrière de l’enceinte, le poste de contrôle est averti par la caméra PIRL et peut immédiatement diffuser un avertissement sonore en temps réel. Le message est transmis à un amplificateur et à des haut-parleurs par l’intermédiaire du DVR Hikvision.

 

« Si les intrus persistent malgré l’avertissement, le service de gardiennage peut intervenir. Il n’y a pas que les grands chantiers où les caméras HD Turbo avec PIR intégré sont performantes : je les utilise aussi pour d’autres projets de grande envergure. »

 

En fin de compte, les caméras HD Turbo PIRL sont d’une efficacité redoutable, admet Paul Hookings. « Elles détectent des activités suspectes, des vols et des tentatives de vol par exemple, trois à quatre fois par semaine sur l’ensemble de nos sites. Elles participent donc activement à la prévention des vols de matériaux, dont la valeur totale peut atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros, voire plusieurs millions. »